habitat économe

Mieux maîtriser votre consommation d’eau chaude sanitaire

L’eau chaude sanitaire représente un poste important de consommation d’énergie, proportionnel au nombre d’occupants. Quelques investigations permettent de mieux cerner le montant de vos factures potentielles.

Consommation d'eau chaude sanitaire

La facture énergétique liée à la consommation d'eau chaude sanitaire arrive en deuxième position derrière celle du chauffage. Voici quelques pistes qui vous permettront d'anticiper vos dépenses et de savoir avec quelle efficacité énergétique l'eau chaude sera produite.

Dans un immeuble collectif

  • Eau chaude collective – Comme pour l'eau froide, l'occupant est facturé proportionnellement au nombre de m3 consommés. Il importe de se renseigner (auprès du syndic ou du voisinage) sur le tarif appliqué et sur son évolution. Certains immeubles récents disposent de capteurs solaires collectifs en toiture qui contribuent au chauffage d'une partie de l'eau ;
  • "Chauffe-eau" gaz et chaudière gaz double usage – Une chaudière murale à condensation permettra l'hiver de réaliser jusqu'à 20 % d'économie d'énergie par rapport à une chaudière. Lors de la première révision, insistez pour que le technicien vérifie si les réglages permettent effectivement à la chaudière de condenser ! Dans le cas d'un simple chauffe-eau gaz, vérifiez la vétusté de l'équipement. Il n'est jamais très agréable d'avoir à recourir à des actions de réparation répétées (pas toujours à la charge du propriétaire). N'oubliez pas que la révision annuelle de la chaudière reste à la charge du locataire, de même que certaines opérations de maintenance (allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz, rinçage et nettoyage des corps de chauffe et des tuyauteries, etc.).
  • Chauffe-eau électrique à accumulation – Vérifiez si le volume de stockage est en rapport avec le nombre d'occupants, et si le compteur électrique permet une tarification "heures creuses". Un ballon au volume insuffisant pourra générer une situation d'inconfort et nécessiter une chauffe au tarif "heures pleines", plus coûteux. Sachez par ailleurs qu'un équipement ancien tend à stocker du calcaire sur la paroi intérieure de la cuve (jusqu'à plusieurs centimètres d'épaisseur), d'où l'emprise sur le volume d'eau utile et un chauffage moins rapide.
  • Chauffe-eau thermodynamique – Cette technologie récente résulte du mariage entre un chauffe-eau à accumulation et une pompe à chaleur de faible puissance. Elle permet de diviser par un facteur 3 à 4 sa facture énergétique. Comme pour une pompe à chaleur, cet équipement nécessite un entretien annuel à la charge du locataire. Vérifiez si l'équipement fonctionne en tarification “heures creuses“ et si le compteur électrique le permet.

La mInute Promotelec - le chauffe-eau thermodynamique

Dans une maison individuelle

  • Chaudière (fioul ou gaz) – Voir ci-dessus. Vérifier surtout la vétusté de l'installation.
  • Chaudière à bois – Il existe généralement une alternative pour la production d'eau chaude en période estivale, afin de ne pas avoir à alimenter le foyer toute l'année.
  • Chauffe-eau électrique à accumulation – Voir ci-dessus.
  • Chauffe-eau thermodynamique – Voir ci-dessus.
  • Pompe à chaleur "double service" – Technologie relativement récente, elle permet à la fois de chauffer la maison et de produire l'eau chaude sanitaire en divisant la facture énergétique par un facteur 3 à 4. Une visite d'entretien annuelle est nécessaire.
  • Chauffe-eau solaire individuel (CESI) – Généralement couplé à une chaudière, le CESI permet à l'échelle d'une année de produire jusqu'à 60 à 70 % de l'eau chaude grâce à l'énergie solaire. Prévoir une visite périodique du capteur et de son circuit primaire.

D'une manière générale, la présence de la marque NF sur les équipements est un gage de qualité et de performance. Intéressez-vous également à la configuration de l'installation : plus l'équipement de production sera placé loin du point de tirage, plus il générera de pertes de chaleur. Afin de minimiser ces pertes, assurez-vous que le circuit de distribution d'eau chaufe est bien isolé.!

 



Association Promotelec

Centrée sur les enjeux de notre société, l'association agit pour :

 En savoir plus

  • Un habitat sûr

  • Un habitat adapté à chacun

  • Un habitat économe et respectueux de l’environnement