habitat économe

L’entretien du système de ventilation

Le rôle de la ventilation est important pour évacuer les polluants contenus dans l’air du logement et l’excès d’humidité. Avec le temps et la pollution, le groupe de ventilation VMC et les réseaux s’encrassent, deviennent moins efficaces et entraînent une augmentation de la pollution dans le logement. Le système doit donc être entretenu régulièrement pour fonctionner correctement et assurer sa pérennité.

Maintenance ventilation

Un entretien avec une vigilance au fur et à mesure du temps

Tous les trimestres

Vous pouvez dépoussiérer et nettoyer vous-même à l'eau chaude savonneuse les entrées d'air situées sur les menuiseries, dans la majorité des cas. Ce nettoyage permet d'éliminer les éventuelles saletés susceptibles de réduire le débit d'air, impactant ainsi le renouvellement et la qualité d'air dans le logement. Attention cependant à ne pas mouiller les parties fixes des entrées d'air hygroréglables afin de ne pas nuire à leur bon fonctionnement.

Des entrées d'air bouchées créent une dépression excessive dans le logement, c'est-à-dire plus d'air sortant que rentrant, ce qui peut entraîner des problèmes de combustion de certains équipements posés de manière non étanche (poêle ou cheminée, chaudière). En résumé : un risque d'intoxication au monoxyde de carbone, gaz incolore et inodore qui peut s'avérer mortel.

Certains signes dans le logement peuvent être annonciateurs d'une dépression excessive, comme des traces noires autour des prises de courant ou des plinthes.

Tous les six mois

Pensez à effectuer le nettoyage des grilles et des bouches d'extraction situées dans les pièces techniques (salle de bains, cuisine, WC), avec une éponge humide, après dépoussiérage. Un encrassement important peut réduire voire empêcher la variation de débit des bouches hygroréglables, entraînant un moindre débit d'extraction. L'air du logement étant de ce fait moins renouvelé, la qualité de l'air s'en trouvera appauvrie et le risque d'apparition de moisissures dans les pièces humides accru.

Tous les ans

Il est conseillé de procéder à une vérification du bon fonctionnement du groupe extracteur et de le nettoyer, pour ne pas réduire son efficacité ou entraîner une surconsommation électrique. Le nettoyage consiste à dépoussiérer la roue. Dans le cas d'un groupe avec un entraînement par poulie (en habitat collectif), le contrôle annuel est l'occasion de vérifier le bon alignement moteur-ventilateur et de contrôler l'état de la courroie ainsi que sa tension.

Tous les trois ans

Il est conseillé de faire passer un professionnel pour réaliser un entretien complet et vérifier l'état des conduits de ventilation, mais aussi des bouches d'extraction dans le cas d'une ventilation raccordée à une chaudière gaz.

Avec le temps, des dépôts s'accumulent dans les conduits entraînant des pertes de charge plus importantes et des réductions de débits. Des conduits encrassés peuvent également présenter un risque de propagation d'un incendie dans les logements collectifs, car les dépôts accumulés sont souvent inflammables.

 

Et pour les systèmes double flux

Pour les systèmes double flux, il est recommandé de changer ou de nettoyer (si possible) les filtres présents dans le groupe de ventilation deux fois par an ou selon les préconisations du fabricant. Leur rôle est de filtrer l'air entrant et d'améliorer ainsi sa qualité (notamment dans le cas des filtres performants tels que le filtre F7 qui peut limiter par exemple l'introduction des pollens). Ils limitent également l'encrassement de l'échangeur.

Le remplacement régulier des filtres permet au système de conserver son efficacité dans le temps. Un filtre encrassé entraîne des pertes de charge plus importantes, qui conduisent à une hausse de la consommation du groupe de ventilation, mais également à une baisse des débits de renouvellement dans le logement, lorsque le groupe ne peut compenser les pertes de charge.
 

Que prévoit la réglementation ? L'article 101 de l'arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation prévoit que « le propriétaire ou, le cas échéant, la personne responsable désignée par ses soins, est tenu de faire effectuer, au moins une fois par an les vérifications des installations de détection, de désenfumage, de ventilation, ainsi que de toutes les installations fonctionnant automatiquement et des colonnes sèches (…). Il doit assurer l'entretien de toutes les installations concourant à la sécurité et doit pouvoir le justifier par la tenue d'un registre de sécurité. »

 

 

 

 

 

Rappel des points importants - N'obturez pas les entrées d'air ou les bouches d'extraction.
- Ne raccordez pas la hotte de cuisine ou le sèche-linge à la VMC.
- Evitez tout revêtement qui réduirait l'espace, sous les portes, nuisant ainsi au passage/balayage adéquat de l'air d'une pièce à l'autre.

Pour en savoir plus sur les autres équipements à entretenir  :



Association Promotelec

Centrée sur les enjeux de notre société, l'association agit pour :

 En savoir plus

  • Un habitat sûr

  • Un habitat adapté à chacun

  • Un habitat économe et respectueux de l’environnement