habitat sûr

Au printemps, vérifiez l’état des équipements électriques de votre logement

Bien entretenir vos équipements, c’est prolonger leur durée de vie, maintenir leur niveau de service et de performance et préserver le confort et la sécurité de votre logement.

Equipements électriques et entretien

De l'entretien obligatoire à la maintenance conseillée pour vos matériels électriques

On n'y pense pas forcément, mais la chaudière, le système de ventilation, l'installation solaire photovoltaïque nécessitent un entretien suivi pour assurer leur longévité… et leur sécurité.

Certaines opérations de maintenance sont rendues obligatoires par la réglementation. C'est notamment le cas des chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW, qui doivent faire l'objet d'un entretien tous les ans (vérification de la chaudière, nettoyage, réglage et évaluation des polluants atmosphériques).

Les conduits doivent également être ramonés une à deux fois par an, selon le combustible utilisé (arrêté du 23 novembre 1979 portant règlement sanitaire du département de Paris – article Annexe ART. 31). Si elles ne sont pas obligatoires, d'autres opérations d'entretien sont cependant conseillées, notamment pour maintenir une bonne qualité d'air au sein du logement.

Pour les particuliers équipés d'une installation domotique, un certain niveau de maintenance s'impose également, afin qu'elle continue à fonctionner et à évoluer selon vos besoins, à tous les âges de la vie.

Dans ce cadre, la sécurité de l'installation électrique apparaît comme une nécessité, qu'on soit équipé d'un chauffage électrique ou non. L'installation électrique vieillit, du fait de l'utilisation qui en est faite et de l'usure naturelle des matériaux. Sous l'effet de l'augmentation du nombre d'appareils électriques branchés, les installations anciennes deviennent dangereuses. Elles ne permettent plus d'alimenter correctement tous les équipements : les fils de trop faible section chauffent et vieillissent prématurément, les circuits et les dispositifs de protection associés sont inadaptés. Le nombre de socles de prises de courant est très souvent insuffisant, en particulier dans les cuisines et les séjours.

Découvrez la Minute Promotelec dédiée aux matériels électriques vétustes

En dehors du cadre réglementaire lié à la vente d'un logement, l'association Promotelec recommande aux occupants des logements antérieurs à 1974, qu'ils soient propriétaires ou locataires, de faire réaliser au moins une fois tous les 10 ans un diagnostic volontaire de l'installation électrique. A l'issue de sa visite, le professionnel rédigera un rapport listant les éventuelles anomalies identifiées avec une description des risques encourus. Dans tous les cas, Promotelec conseille de faire réaliser les travaux par un installateur électricien qualifié par Qualifelec (1). Vous pouvez en outre exiger de ce professionnel qu'il sollicite une attestation de conformité du Consuel après la rénovation de l'installation. Ce contrôle garantit à la fois la qualité et la sécurité de l'installation.

(1) Qualifelec délivre les qualifications professionnelles aux installateurs électriciens qui ont fait état de leurs compétences. Pour la sécurité de l'installation électrique, la qualité et la maintenance des équipements du logement, évoquées dans cet article, les qualifications à considérer sont les suivantes : mentions "Sécurité électrique habitat" et/ou "Logement connecté" de la qualification "Logement – Commerce – Petit tertiaire" et la qualification "Solaire photovoltaïque".
 
Pour en savoir plus sur les équipements à entretenir  :

 



Association Promotelec

Centrée sur les enjeux de notre société, l'association agit pour :

 En savoir plus

  • Un habitat sûr

  • Un habitat adapté à chacun

  • Un habitat économe et respectueux de l’environnement