Woody Wood

Nommé aux trophées Promotelec 2015 - Dans le cadre de la requalification d'une zone ANRU, projet pour favoriser la mixité locale en attirant de nouvelles populations. Ce programme de 47 appartements répartis en 2 bâtiments RT 2012 sur sous-sol commun revendique un Bbio -38 %.

PROJET

FICHE D'IDENTITÉ : Lieu : Loire-Atlantique (44)
Porteur du projet : MAISON FAMILIALE DE LOIRE-ATLANTIQUE du groupe GROUPE HABITAT ET TRADITION (GHT)
Acteurs du projet :
Ville de NANTES
Aménageur : Nantes Métropole Aménagement
Architecte-urbaniste: Jean-françois REVERT
Architecte : Beranger & Vincent (Nantes)
BET Fluide : Albdo (St Herblain)
BET Environnement : EVEA (Nantes)
Bureau de controle : DEKRA (St Herblain)
Coordonnateur SPS : BLITZ GO (Nantes)
Atlanbois, association interprofessionnelle pour la promotion du bois en région Pays de la Loire.
Ce programme se situe à Nantes, commune de 296 027 habitants.
Dans le cadre du renouvellement urbain du quartier, l'opération Woody Wood vient, ici, renouveler le parc de logements du secteur et créer une mixité sociale avec la population existante, essentiellement tournée vers le locatif social.
La coopérative a été nommée lauréate de la consultation menée par Nantes Métropole Aménagement, délégataire de la convention d'aménagement du secteur, en juillet 2011.
L'équipe de maîtrise d'œuvre a été sélectionnée conjointement avec l'aménageur, la ville de Nantes et l'urbaniste. La conception du projet s'est poursuivie avec l'agence Berranger & Vincent. En vue d'obtenir le permis de construire, l'équipe opérateur/concepteur a poursuivi ses échanges avec les institutionnels par des réunions mensuelles jusqu'à la validation définitive du projet par l'équipe d'urbanisme.
L'opération est idéalement située à proximité des écoles (du primaire au lycée) et à deux pas de toutes les commodités, en bordure de la vallée de la Chézine au nord-ouest de la ville.
Le projet s'insère dans la requalification de la zone ANRU du quartier des Dervallières, avec des enjeux multiples. Il doit accompagner les efforts de mutation entrepris, et contribuer à modifier la perception négative du quartier par ses habitants et son environnement.
À ce titre, son architecture doit trancher et séduire en même temps. La grande qualité et le prix particulièrement attractif de ces logements attireront des ménages socialement plus diversifiés au regard du peuplement actuel du quartier.
Le projet comprend 47 appartements répartis en 2 bâtiments sur sous-sol commun.

Le projet poursuit les objectifs suivants :

  • Qualité de vie des logements.
  • Architecture adaptée à son environnement et séduisante.
  • Qualité thermique et empreinte environnementale.
  • Coût maîtrisé pour une accessibilité économique.

Quelques éléments techniques :

  • Bâtiment à ossature béton et murs manteau bois (R+4 et R+5)
  • Bbio - 38 %
  • Bâtiment RT 2012
  • 40 % de gain en GES par rapport à un bâtiment en béton
  • Chauffage connecté au réseau de chaleur urbain


ENJEUX

La maison Familiale de Loire-Atlantique a une approche globale du développement durable, en proposant des opérations respectant les approches suivantes :

  • Réduire les déplacements en permettant aux familles de s'installer en ville près de leur lieu de travail, diminuant les temps de transport et offrant l'accès aux transports en commun ou aux modes de déplacement doux. Développer les opérations en ville, c'est aussi limiter l'étalement urbain, et préserver les espaces naturels et agricoles.
  • Viser la sobriété énergétique avec tous les nouveaux projets depuis 2010 au label BBC Effinergie ou RT 2012. Les performances thermiques doivent être obtenues principalement par la qualité de l'isolation et la bonne orientation du logement afin qu'elles soient pérennes. L'amélioration par des équipements techniques ne vient que dans un second temps pour parfaire les qualités énergétiques du bâtiment. Les premiers logements labellisés Bâtiment Basse Consommation ont été livrés en juillet 2011 à Rezé.
  • Diminuer l'empreinte carbone en privilégiant les matériaux dont la production ne rejette que peu ou pas de CO2 dans l'atmosphère. D'où cette opération à NANTES, réalisée en mur manteau en ossature et bardage bois dans le respect des dernières normes sismiques, acoustiques, incendie et thermiques.
  • Diminuer les nuisances des chantiers avec la mise en place des « Chartes de chantier propre ».


Cible :

Cible sociale
Familles, locataires HLM, jeunes actifs primo-accédants, sous conditions de ressources PSLA.
Du fait de l'explosion du coût de l'immobilier, les « 25/40 ans », dont les revenus sont majoritairement situés entre 1 500 et 3 500€, sont obligés de s'éloigner en campagne pour réaliser leur premier achat de logement.
Les conséquences sont nombreuses :
- pour les nouveaux propriétaires : coût croissant des transports, qui peuvent conduire au surendettement, allongement des temps de déplacement,
- pour Nantes Métropole : vieillissement de la population, diminution du nombre d'enfants scolarisés, fermeture de classes,
- pour tous : étalement urbain, pollution aggravée par les déplacements.
Conscientes de ces enjeux, de nombreuses communes, dont celle de Nantes, souhaitent réaliser, sur des terrains qu'elles maîtrisent, des programmes de logements adaptés aux revenus intermédiaires.

Impacts

Renouvellement urbain : GHT souhaitait participer à la transformation de la représentation des Dervallières dans la perception des habitants. « Pour ce faire, nous avons partagé avec le cabinet Berranger & Vincent la volonté de créer une image architecturale forte, moderne et séduisante. La manière dont le projet est reçu, tant par l'urbaniste que par les clients en commercialisation, nous laisse à penser que l'immeuble répond bien à ces attentes. »

Mixité sociale : pour motiver des accédants à la propriété sur ce secteur, il était important de proposer des prix vraiment abordables. À 2 200 € TTC/m² annexes comprises, ce programme est, à notre connaissance, le plus accessible de la ville. De plus, la qualité des logements compense l'absence de jardin. Ainsi les T4 duplex avec de grandes terrasses ont conquis des familles, qui du coup renoncent à des projets de maison à 30 ou 40 km de Nantes, seule alternative compte tenu de leurs capacités financières. Tous les logements sont orientés sud est ou sud-ouest, et bénéficient d'un grand espace extérieur (terrasse ou balcon de 21 m² moyen). De nombreux logements peuvent évoluer en créant une pièce supplémentaire. Ainsi les jeunes qui ont acheté un T2 de 55 m² peuvent se projeter dans l'avenir, car il est possible de créer une petite chambre dans le volume existant pour les 1ères années d'un bébé, dans un budget conforme à leurs ressources.

Réflexion environnementale : le choix du système constructif se voulait particulièrement réfléchi entre minimisation de l'empreinte écologique, confort des habitants, et réalisme économique. L'utilisation de façade en structure bois sur une ossature béton est à ce titre très pertinente : le remplacement des matériaux traditionnels de façade, dont la production est fortement émettrice de CO2, par du bois qui, lui, stocke ce gaz à effet de serre, améliore très nettement le bilan carbone. On conserve cependant le béton en ossature, car il apporte de l'inertie (fraîcheur en été/chaleur en hiver) et une meilleure acoustique. L'industrialisation du procédé avec les charpentiers (les panneaux de façade sont montés en usine) permet de conserver un bâtiment RT 2012, avec une empreinte écologique améliorée, à un coût maîtrisé. Un bilan carbone a validé les hypothèses d'origine : le Woody Wood émettra, tout au long de son cycle de vie, 60 % des émissions de gaz à effet de serre constaté pour un bâtiment béton classique.

Terme

S'agissant d'une opération en accession à la propriété maintenant livrée, notre coopérative n'envisage pas actuellement d'action particulière sur les 3 prochaines années.

Pourquoi le projet est-il reproductible ?

Woody Wood est bâti sur un principe constructif bois/béton limitant ainsi l'émission de gaz à effet de serre. Le principe structure béton et mur manteau bois est pour nous, tout à fait reproductible sur d'autres opérations.