Léna Saumur

Un appartement de transition assistée

PROJET

FICHE D'IDENTITÉ Lieu : Pays de la Loire, Maine-et-Loire (49), Saumur
Porteur du projet : CENTICH
Acteurs du projet : CARSAT, ARS Pays de la Loire, Conseil Général du
Maine et Loire, Saumur Habitat, SSIAD de Saumur, CH Saumur, CCAS de
Saumur, Ville de Saumur et SCHNEIDER ELECTRIC, ELDERIS, IP FOCUS,
DOMOSANTE, PELLET, CHENE VERT, SOTEC, URMET...

Léna Saumur, projet d'intérêt général, est un appartement de transition assistée pour préparer le retour à domicile d'une personne âgée suite à une hospitalisation d'urgence.

Le vieillissement de la population et la tendance à la chronicité des pathologies qui requièrent une continuité dans la prise en charge, ont conduit les acteurs à réfléchir à de nouveaux parcours des usagers du système de santé, en mobilisant à la fois les acteurs de soins et ceux des secteurs médico-social et social.

Dans son projet régional de santé, l'ARS (Agence Régionale de Santé) des Pays de la Loire a centré son approche sur la personne, identifiant les objectifs de coordination, de partage d'informations entre professionnels ou à destination des usagers, d'accès égalitaire aux soins ou à la santé. Les personnes âgées doivent pouvoir trouver une réponse individualisée à leur choix de projet de vie dans les meilleures conditions et notamment un maintien à domicile et des prises en charge alternatives à l'hébergement complet. Elles se doivent d'associer les services à la personne, les aides humaines et les aides techniques qui sont à développer pour garantir la meilleure qualité de vie possible aux âges avancés.

Le projet Léna Saumur dispose des dernières technologies à la pointe pour sécuriser la personne âgée à domicile (prévention de la chute, suivi des constantes, domotique, téléassistance…). Il s'inscrit dans un processus de synergie des acteurs qui permet de construire un réseau intégré de partenaires pour les soins, les services et l'accompagnement du patient dès sa sortie d'hospitalisation jusqu'à son retour au domicile, en concertation avec l'équipe mobile de gériatrie de l'hôpital de Saumur et le SSIAD de la Mutualité Française Anjou Mayenne.

 

BÉNÉFICES


L'appartement de transition assistée prépare le retour à domicile du patient dans des conditions sécurisées en termes d'autonomie, d'assistance et de soins. Il va permettre au bénéficiaire, sur une durée de 15 jours maximum, de prendre en main les aides techniques dont il aura besoin. Il va apprendre à utiliser les technologies (domotique, téléassistance, capteurs de présence, médication assistée, télésanté…). Il va visualiser et être sensibilisé aux adaptations nécessaires de son logement relativement à son niveau d'autonomie. L'appartement va également permettre de sensibiliser les aidants et les professionnels aux technologies et à leur articulation avec les aides humaines. Les enjeux sont très importants. Il faut en effet savoir anticiper, prévenir et adapter afin de permettre un retour et un maintien à domicile dans de bonnes conditions :

  • Logement sécurisé, pour éviter une ré-hospitalisation des suites d'une chute, d'une iatrogénie médicamenteuse.
  • Autonomie assurée dans les actes de la vie quotidienne et lien social pour une meilleure qualité de vie.
  • Suivi à distance de l'évolution de la santé permettant d'intervenir de manière rapide ou préventive.

 

CARACTÉRISTIQUES

ÉLÉMENTS DÉCLENCHEURS DU PROJET

Le projet est co-construit avec la CARSAT, le Conseil Général du Maine et Loire, la MDA et le SSIAD et SAUMUR HABITAT pour accompagner 36 patients en 12 mois et organiser un parcours coordonné pour vivre longtemps chez soi.

CIBLES DU PROJET

Les patients du Centre hospitalier de Saumur en sortie d'hospitalisation ayant plus de 75 ans avec un retour à domicile nécessitant des aménagements (domotique, téléassistance, actimétrie, mobilité et hygiène).

IMPACTS ATTENDUS DU PROJET

L'évaluation sur 12 mois auprès de 36 patients doit permettre de structurer avec les artisans et les distributeurs un parcours coordonné pour un retour à domicile sécurisé et de le modéliser pour un déploiement national.

PROJECTION À 3 ANS

Travail sur un modèle qui puisse être déployé sur le plan national dans les foyers logements et dans le cadre de la loi pour l'adaptation de la société au vieillissement.

PLANNING GLOBAL DE RÉALISATION

1ère phase : publier un guide avec l'association Promotelec
2ème phase : évaluer l'expérimentation auprès de 36 patients
3ème phase : déployer en lien avec les SSIAD mutalistes le modèle

PROJET REPRODUCTIBLE

Le projet a été structuré pour être reproductible et profiter de la dynamique engagée par la nouvelle loi pour l'adaptation de la société au vieillissement.