habitat économe

Quand patrimoine architectural et matériaux sains font bon ménage

Parmi les retours d’expérience du Label Promotelec Rénovation Énergétique figure un petit immeuble du vieux Troyes. Occupé par le passé par deux entreprises, le nouveau propriétaire l’a transformé en maison individuelle pour sa fille, conservant un local pour une entreprise au rez-de-chaussée. L’isolation a été refaite avec des matériaux sains et le logement équipé d’un système de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire tout-électrique. Focus sur une opération originale.

maison individuelle rénovée

Dans le vieux Troyes, un petit immeuble de trois étages occupé par deux entreprises, a été rénové et transformé en maison individuelle de 160 m² habitables. Pour le propriétaire, Jean Barbeau, « l'achat de ce petit immeuble en mauvais état général n'avait de sens qu'en le rénovant au plus près des niveaux de performance actuels ». La certification de l'opération par le Label Promotelec Rénovation Énergétique, mention Effinergie Rénovation, lui garantit la valorisation de son investissement à long terme, en offrant un cadre de vie confortable et harmonieux aux occupants.

L'étude thermique approfondie a été réalisée par un professionnel expert en rénovation énergétique, Stéphane Arlandis de l'entreprise CT3E, qui a orienté le maître d'ouvrage vers un effort particulier sur l'isolation du bâtiment. Faute de pouvoir appliquer une isolation extérieure, interdite dans les vieux quartiers de Troyes afin de sauvegarder le patrimoine architectural de cette "Ville d'art et d'histoire", l'immeuble a été isolé par l'intérieur avec en majorité des matériaux biosourcés : 12 cm de laine de bois (R=3,15 m².K/W) sur les murs donnant sur l'extérieur, des panneaux composites de laine de bois constitués d'une âme en PSE gris (R=5,85 m².K/W) pour l'isolation des planchers et 30 cm de ouate de cellulose (R=6,66 m².K/W) pour l'isolation des combles. Les murs intérieurs donnant sur un local non chauffé bénéficient pour leur part d'une isolation en polystyrène expansé (PSE) de 9 cm d'épaisseur (R=2,15 m².K/W).

Pour les lots techniques, le chauffage est fourni par une pompe à chaleur air/eau de 6 kW couplée à un plancher chauffant à basse température. Un chauffe-eau électrique à accumulation de 300 litres assure la production d'eau chaude sanitaire. Pour la ventilation, le bâtiment a été équipé d'une VMC autoréglable. Toutes les fenêtres ont été remplacées par des menuiseries double vitrage en bois et un puits de lumière a été posé pour compléter l'apport de lumière naturelle.
« Le résultat nous paraît étonnant, l'habitabilité est conforme à ce que nous attendions et la facture des consommations énergétiques s'en trouve réduite drastiquement » commente le propriétaire.

Consommations :

Cep : 74,5 kWhep/(m².an)
Chauffage : 39,1 kWhep/(m².an)
ECS : 17,8 kWhep/(m².an)
Éclairage : 11,1 kWhep/(m².an)
Auxiliaires : 6,5 kWhep/(m².an)
Ubât : 0,59 W/(m².K)
Émission de CO2 : 4,12 kgeqCO2/(m².an)

 

En savoir plus sur le retour d'expérience du Label Rénovation Énergétique